Les spécialités culinaires à ne pas manquer lors d’un voyage en Iran

  • Posted On: 18th mars 2019
  • By:
Les spécialités culinaires à ne pas manquer lors d’un voyage en Iran

En entreprenant un voyage en Iran, vous ne manquerez pas de découvrir son art culinaire impressionnant. D’une manière générale, la cuisine iranienne est hors du commun. La grande majorité des restaurants locaux sont des fast-food rustiques.

Vous pourrez trouver d’autres restaurants aux décors plus agréables, mais proposent des menus quasi-identiques au fast-food. Il convient quand même de noter que le repas constitue comme en France un rituel important dans le quotidien des familles. En vous y rendant, vous serez convié à déguster les meilleures des spécialités iraniennes.

Se délecter de quelques plats typiques de la cuisine iranienne

À l’instar de la plupart des pays asiatiques, l’Iran se sert du riz comme base de son alimentation. Ainsi, sa cuisson relève de l’art. Au fond de la casserole, on forme une petite croûte appelée tadig. Parfois, le riz sera aromatisé au safran. Il peut également être garni de baies d’épine-vinette, de fèves ainsi que d’aneth.

Par ailleurs, vous serez convié à déguster du kubide-kebab qui n’est autre qu’une brochette de viande hachée accompagnée de riz. Il y a aussi le juge kebab qui est préparé à partir de la marinade de poulet au citron et au safran. Pour le petit-déjeuner, vous ne manquerez pas de découvrir le kalleh-pâtcheh. Il s’agit d’un bouillon de tête et de pattes de mouton. Ce repas assez lourd symbolise le plus la culture traditionnelle du pays. Il se mange de très bon matin, avant même le lever du soleil dans des restaurants spécialisés ou kelleh-pazzi.

Les meilleurs des desserts iraniens à déguster le temps d’un séjour

Tout au long de votre voyage en Iran, vous aurez l’opportunité de découvrir quelques desserts populaires. Parmi les douceurs incontournables, vous pourrez déguster des zoolbia. Ce sont des gâteaux en entonnoir frits. Ils sont trempés dans un sirop d’eau de rose-safran léger. Hormis cela, il ne faut pas manquer de goûter au ranginak, un dessert riche et savoureux typique de la région sud. Pour sa préparation, les dattes tendres et moelleuses sont garnies de noix grillées.

Elles sont ensuite immergées dans un mélange de farine grillée, de cardamome, de beurre ainsi que de cannelle. Des pistaches écrasées sont enfin utilisées pour les garnir. Mis à part tout cela, vous pourrez savourer du sholezard. Ce pudding de riz se réalise tout simplement avec de bon soupçon de safran afin d’obtenir la nuance parfaite de jaune. Des mots ou des dessins sont saupoudrés sur la cannelle avec des éclats d’amandes.

Les boissons à découvrir au cours d’un séjour en Iran

Il convient de noter que les boissons alcooliques sont interdites en Iran. Si vous souhaitez emporter quelques choses à boire durant votre circuit, un large choix de breuvages s’offre à vous. Il y a, par exemple, le doogh, une boisson étonnante et rafraîchissante faite de yogourt, d’eau et de menthe.

Ce délice a un goût salé. Remontant au vieux temps de la Perse, il se boit avec des aliments de base, dont le kebab. Par ailleurs, vous serez invité à déguster du khakshir, une boisson populaire en Iran.

Ce type de boisson est obtenu à partir des teff, de petites graines rougeâtres riches en calcium, en fibres et en protéines. Il est disponible dans des SharbatKhaneh et dans diverses maisons de thé. Si vous préférez une boisson plus favorable à la santé, essayez le tokhm-e sharbati issu des grains de chia.

Written by Pierrot